Rites de passage | Musique et Danse | Cérémonies, Fêtes | Castes | Art Balinais | Jeux et combat de coqs
Médecine, Massage | Alimentation | Langue Balinaise | Calendrier Balinais | Bali île des dieux
 
Les rêves, la passion, la douceur de vie, l'exotisme sont au cœur d'un petit paradis sur terre : Bali ou "Ile des Dieux"

Bali est renommée pour la splendeur de ses paysages, ses rizières en terrasses, ses volcans, ses musiques et danses traditionnelles, pour le mode de vie de ses habitants tournés vers l 'amour de la nature et de l'art.

Bali, petite île par sa surface mais si grande par sa beauté et ses traditions est située dans l'archipel Indonésien entre les îles de Java et Lombok (5600km2, 140km est Ouest, 70km Nord-Sud, 3.3millions d'habitants soit 590 hab./km2)
Sa capitale est Denpasar (500 000 habitants). Bali est rattachée administrativement aux petites îles de la sonde (Nusa Tengara) mais elle est une province (Propinsi) à part entière.

Bali bénéficie d’un climat doux, chaud et humide tout au long de l’année. Prés des côtes la température varie de 27° (saison sèche, de Mars à Octobre) à 32° (saison humide, de novembre à avril, avec des précipitations plus marquées de Décembre à Février).
L'île est presque entièrement volcanique, dominée par le mont Batur (1717m) et surtout le mont Agung dont l’éruption en 1963 couvrit de cendres Surabaya (250km) et possède 4 lacs volcaniques : Danau Batur, Beratan, Buyan et Tambligan.
A Bali, il n’y a rien qui ne soit pas sacré et la nature est à elle seule un vaste temple prêt au culte. Bali regorge de Dieux et de fêtes. L'île est peuplée d’êtres surnaturels aussi bien esprits que démons qui sont les manifestations de la nature et de la vie. Pour ressentir la magie de Bali, vous devez rentrer dans les villages regorgeant de temples. Sur l île vous trouverez une végétation luxuriante, avec de l’eau qui coule partout, inondant les photogéniques rizières en terrasse, les panoramas de lacs et de cratères.

Des générations de paysans balinais ont aménagé le paysage, déboisé, creusé des canaux d’irrigation, terrassé les collines en gradins pour y cultiver le riz, base de leur alimentation. Ce complexe système d’irrigation a été rendu possible par la coordination des coopératives agricoles ou Subak. Le village balinais est une grande communauté. L'unité est faite par le Krama Desa conseil composé d’hommes mariés qui choisissent un chef de village qui doit faire respecter la tradition, organiser les fêtes, et contrôler les biens collectifs. Il joue un rôle de juge, de conseiller et de médiateur.
Surgissent au détour d’un chemin, les onduleuses danseuses balinaises, irréelles processions de fleurs se rendant aux temples de l’île enchantée, accompagnées de notes des "gamelans" (instrument de musique) jouées par les orchestres indonésiens. Musiques étranges que seules semblent comprendre les divinités aux multiples bras.
La principale particularité culturelle de la population est d’avoir gardé une religion de type hindouiste. C'est une combinaison de cultes aux ancêtres et aux forces de la nature et occupe le quotidien des balinais. Les temples sont les points de rencontre entre les humains et les Dieux.
Toutes les forces de l’univers positives ou négatives sont nourries d’offrandes faites uniquement par les femmes permettant la répartition équilibrée des énergies. On y retrouve les trois grandes divinités hindoues et le système des Castes qui détermine le langage balinais.
Vishnu : gardien qui maintient et protège l’Univers.
Shiva : ascète érotique qui a le pouvoir de la destruction du monde mais aussi de sa recréation et de sa fertilité.
Brahmâ : Dieu créateur.
Les prêtres guident les actions afin d’assurer l’harmonie dans l’univers Hindo-Balinais .
Les trois principales catégories sont les grands prêtres Pedanda , Begawan, Resi ou MPU selon leur caste, les Pemangku et les médiums ou guérisseurs : les Balian.