Alimentation

Bali ile des Dieux​

Avec Bali Tradition, voyagez comme vous aimez

Alimentation - Manger à Bali

Au quotidien, avant d’être consommé le riz est cuit puis aussi offert aux esprits de la maison.
De tous les mets festifs, le plus connu est le babi guling qui signifie cochon de lait rôti à la broche.
Le vrai plat rituel est le lawar.  Les hommes hachent   les ingrédients comme  épices, viandes, légumes, chair de coco.
Ensuite ils ajoutent  du sang frais de porc.  A cause de la chaleur , les balinais consomment rapidement ce plat et effectivement  on ne le trouve pas au menu des restaurants.

 Le canard à l’étouffée ou canard rôti (bébek tutu) ou bebek betulu est un des mets de choix.  Il y a une multitude de canards dans les rizières après la récolte du riz .
Ils mangent les insectes nuisibles et fertilisent gratuitement le sol avec leurs excréments.

Le plat le plus connu est le nasi campu. Il se compose de riz blanc, accompagné de condiments pimentés, cacahuètes, poisson, viande et légumes. Quant au  nasi goreng c’est du riz frit avec des légumes et de la viande.
Ces délicieux plats ne sont pas onéreux dans les restaurants (compter environ 2 à 3 euros le plat)

L’urab est un plat épicé et savoureux fait de légumes hachés et de chair de coco. Les balinais le consomme également avec du riz, des haricots, épinards sauvages ou du chou chinois.
Le saté est une spécialité indonésienne très populaire. Ce sont de petites brochettes servies avec une sauce aux cacahuètes.
Vous pourrez déguster les nouilles sautées sous mee goreng et le poulet appelé ayam.
Il ne faut pas oublier toutes les sortes de poissons, crevettes ou gambas que nous pêchons.

Dans les stations touristiques , la cuisine occidentale est aussi très courante mais un peu plus chère.
Nous vous conseillons de manger local dans un espace réduit appelé  warung balinais .Il est à la fois café, droguerie et épicerie.
C’est dans ces warungs que l’on trouve la traditionnelle et authentique cuisine locale, souvent délicieuse.
Les balinais mangent quand ils ont faim.  Nous trouvons des marchands ambulants ‘bakso’ partout le long des rues, en rase campagne.

Fruits locaux balinais

 Les fruits exotiques sur Bali  ne manqueront pas de vous étonner par leur abondance, leurs formes, leurs couleurs et leurs goûts parfois  curieux ! Les fruits associent saveur et exotisme.

  • Salak  il a une peau qui ressemble à des écailles.
  • Rambutan ressemble au litchi.
  • Mangustan supportant mal les voyages, il est donc méconnu mais exquis.
  • Blimbling ou fruit étoile car ses tranches coupées ressemble à une étoile.
  • Jambu-sotong ou goyave, markisah ou est le fruit de la passion
  •  Nangka est le fruit du Jacquier.
  • Jeruk nipis ou  citron vert.
  • Manis regroupent tous les agrumes citrons, pomélos, et oranges.
  • Durian est un fruit très particulier par son odeur forte, on adore ou on déteste.
  • Papaya ou papaye.
  •  Nana ou ananas mais sa taille est assez petite.
  • Jeruk muntis ou jerunga se situe entre l’orange et le pamplemousse.
  • Pitaya ou fruit du dragon est très reconnaissable par sa chair violacée.
  • Nangka ou jackfruit qui peut peser entre 15 et 20kg.
  • Pisang ou banane.
  • Kelapa Noix de coco très répandues à Bali au vu des innombrables cocotiers .

Desserts balinais

Vous vous régalerez à bali entre les fruits et les desserts faits maison!
Evidement vous ne trouverez pas dans nos campagnes tous les desserts lactés de vos magasins
La plupart de nos desserts sont à base de riz, de sucre de palme. Pour donner la couleur verte nous utilisons la feuille d’une plante tropicale le Pandanus.
Nos élaborons nos desserts soit à la vapeur soit frits. Le plus souvent les restaurants vous proposerons:

Pisang goreng  qui sont des beignets de banane.
Pancake à l’ananas ou banane (pisang) crêpes élaborées à base de farine de riz.
Black rice pudding : nous cuisons le riz noir  dans du lait et de la noix de coco.
Dadar Gulung , petites crêpes colorées au pandanus , puis sont roulées et farcies avec de la noix de coco râpée.
Jajan bantal  est fait avec du riz blanc (nasi putih) de la noix de coco et du sucre, enveloppé dans une feuille de cocotier. Ensuite il est cuit à la vapeur.
Nous cultivons la vanille, les fraises et les fèves de chocolat qui seront utilisés pour nos glaces naturelles.

Nous cultivons

La terre est riche à Bali et nous cultivons principalement le riz juqu’à 3 récoltes par an. Nous cultivons aussi tous les légumes comme : choux carottes, tomates, concombres, jukut jepang, cristophine,  cacahouètes, cacao  ainsi que  les épices comme piment , safran, curry.
La culture en montagne  des fleurs sont vendues et utilisées pour les offrandes.

Nous utilisons le cocotier pour l’huile de la cuisine et les lampes d’éclairage. L’ eau à l’intérieur des noix de coco sert de boisson. La pulpe de la noix de coco  est comestible soit fraîche, soit séchées.
Le cocotier donne son bois pour la construction des maisons, les feuilles pour les offrandes. Le cœur du palmier est utilisé aussi en cuisine.  Tandis que la  gomme de ses fleurs en bouton sert à la production de la bière de palme (Tuak)

Nous produisons de l’alcool de riz ou arak.
Le premier parfum que perçoit le touriste à l’aéroport de Denpasar  est celui du clou de girofle. Une odeur bien appropriée à l’île. Cet arôme s’explique par le fait que le clou de girofle broyé constitue 50% du contenu des cigarettes indonésiennes nommées kretek.
La cuisine traditionnelle est faite au feu de bois sur un foyer en terre.

A Bali vous mangerez local bon marché.